Que vous soyez plutôt Marc Lévy ou Marcel Proust, vos livres vous sont chers et toutes les précautions sont à prendre pour déménager votre bibliothèque. Focus sur quelques trucs indispensables à connaitre pour que cette opération ne se transforme pas en catastrophe !

 

Julien, Conseiller en déménagement chez Transports des Buttes, répond à nos questions.

 

Q : Bonjour Julien, un lecteur assidu doit-il angoisser à l’idée de déménager sa bibliothèque ?

R : Pas du tout. Déménager ses livres n’a rien de compliqué dès l’instant où l’on observe quelques règles de bon sens qui garantiront la parfaite intégrité des ouvrages dans le nouveau logement.

 

Q : Par quoi commencer ?

R : il faut d’abord raisonner en séparant deux choses évidentes, la bibliothèque elle-même et les livres qu’elle contient. La bibliothèque, après avoir été vidée, sera prise en charge comme un mobilier et protégé avec du film bulle et/ou des couvertures spéciales déménagement que l’on appelle « berlues », selon la préciosité de l’objet. Ensuite, il y a les livres en tant que tels à placer dans des cartons-livres, qui comme leur nom l’indique sont spécialement conçus pour ça. Ils sont renforcés, de taille plutôt moyenne et permettent de ranger les livres dedans à la verticale.

 

Q : Quels sont les points à prendre en compte en priorité ? 

R : La première chose à laquelle on pense, c’est le poids ! les livres, comme les magazines, c’est du papier et le papier c’est lourd. Il faut donc penser à répartir l’ensemble des livres de votre bibliothèque dans plusieurs cartons pour veiller à ne pas les surcharger. D’autre part, c’est important de ne pas remplir les cartons, au maximum aux deux tiers selon le format des ouvrages car la manutention des cartons pourra se révéler difficile et plus longue. Vous pouvez combler l’espace restant en plaçant des objets légers sur les livres, comme des chaussettes ou des serviettes de bain.

 

Q : Est-il nécessaire de protéger individuellement chaque livre avant de le placer dans son carton ?

R : Cela dépend de la valeur du livre. S’il s’agit de livres anciens, de collection, d’ouvrages rares ou tout simplement d’un livre auquel l’attachement est sentimental, c’est toujours mieux de l’emballer dans du plastique bulle pour le protéger d’éventuels chocs contre le carton pendant le transport mais s’il s’agit de livres plus simples comme de livres de poche par exemple, ce n’est pas utile car leur valeur marchande est moindre et leur tirage élevé, donc facilement retrouvable en cas de dommage. Si votre déménagement a lieu un jour de pluie, pensez à doubler l’intérieur de vos cartons par des grands sacs poubelle, l’étanchéité sera garantie !

 

: D’autres astuces ? 

R : Si vous êtes un lecteur particulièrement ordonné, il est possible que votre bibliothèque soit classée, par ordre alphabétique ou nationalité des auteurs par exemple, par thèmes, par format, par époque, etc. Dans ce cas, il est conseillé de confectionner vos cartons en respectant cette organisation et en inscrivant sur chaque carton l’information concernée pour qu’une fois dans votre nouveau logement, le rangement dans votre bibliothèque soit facilité et que vous puissiez retrouver votre livre préféré en quelques secondes. 

 

Q : Un dernier conseil, de lecture cette fois-ci ? 

R : Excellente question ! Je dirais que tout livre est bon à lire, quelle que soit son type, son sujet, son auteur, son époque. Ce sera de toute façon toujours mieux et plus enrichissant que de regarder la télé !

Déménager, cela a un coût et tout un chacun essaye de bonne foi de réduire la facture. Mais attention aux arnaques et aux miroirs aux alouettes ! Focus sur les propositions d’entre aide qui ne sont pas toujours les meilleures solutions.

Julien, Conseiller en déménagement, répond à nos questions.

Q : Bonjour Julien, que penser des sites de particuliers où tout le monde propose ses services, notamment pour déménager, à des tarifs défiants toute concurrence ?

R : C’est difficile de répondre car l’esprit de proximité et de solidarité est plutôt positif mais dans la réalité, en ce qui concerne le déménagement, les mauvaises expériences sont légion. 

Q : Quelles sont les difficultés rencontrées le plus souvent ?

R : La principale de ces difficultés réside dans le fait que, souvent, les personnes qui proposent leurs bras et leur véhicule pour vous donner un coup de main pour déménager ne sont pas des professionnels. Être déménageur, ce n’est pas seulement être costaud pour transporter des cartons et des canapés d’un point A vers un point B. C’est un métier qui nécessite un certain nombre de formations, toutes professionnelles et agréées pour exercer cette profession dans les règles de l’art en termes de sécurité, de protection des objets, de pénibilité, de recours en cas de litige, etc.

Q : Rentrons dans le détail. À quelles mauvaises surprises peut-on s’attendre ?

R : Malheureusement, elles sont nombreuses ! En faisant appel à des bras et des coups de main pour votre déménagement, que se passe-t-il en cas de casse ? Que se passe-t-il en termes de droit du travail ? Que se passe-t-il en cas de blessure ? Que se passe-t-il en cas de vol ? Il faut savoir que le donneur d’ordre, c’est-à-dire le particulier qui a recours à ce type de service, est co-responsable en cas de contrôle ou d’accident et les sanctions peuvent être très lourdes.

Par ailleurs, le particulier n’a aucun moyen de se retourner et de faire valoir ses droits si le buffet tombe dans les escaliers, si le camion est embouti à un feu rouge ou si les livres de collection prennent l’eau en cas de pluie pour avoir été mal protégés.

Que faire dans ces cas-là ?

Malheureusement rien ! Pour avoir voulu économiser quelques dizaines d’euros, vous prenez le risque d’en perdre des centaines et parfois plusieurs milliers en cas de litige grave. Déménager est une source de stress pour beaucoup d’entre nous, il n’est pas nécessaire d’en rajouter !

Q : Comment un particulier peut estimer lui-même précisément le coût de son déménagement ?

R : C’est presque impossible car il ne s’agit pas que d’une question de volume de biens et d’équipements à manutentionner et à transporter. Cela dépend du nombre d’étages à l’arrivée et au départ, de la distance parcourue entre les deux adresses, de la valeur des biens à prendre en charge, s’il y a un ascenseur ou pas, etc. De toute façon, qu’il s’agisse d’un professionnel ou d’une personne « recrutée » sur un site de particuliers qui s’entraident, soyez certains que ces critères renteront en jeu pour calculer le prix de votre déménagement.

D’ailleurs, il n’est pas sûr du tout qu’à l’arrivée, un déménageur professionnel soit plus cher qu’un particulier trouvé sur un site collaboratif, au-delà même des garanties et de la sécurité qu’offre une société de déménagement qui a pignon sur rue.

J’invite tout le monde à bien faire ses calculs !